Retour au nellapp blog

Catégorie : Pédagogie

Les 5 commandements pour réussir la création d’un cours en e-learning

6 min de lecture

Il est évident que la formation en e-learning diffère de la formation en présentiel et nécessite des supports pédagogiques adaptés. Le passage au digital constitue à l’heure actuelle un enjeu majeur pour de nombreux organismes de formation du fait du contexte actuel. 

Vous gérez un centre de formation et vous souhaitez convertir vos contenus au digital mais vous ne savez pas comment procéder ? Vous êtes un référent pédagogique et vous ne savez pas quels moyens il faut déployer pour créer des cours efficaces et percutants ? Dans cet article, nous allons vous étayer des astuces et recommandations pour créer des supports de qualité. 

Connaissez-vous le Dr Charles Severance ? Savez-vous que ses cours de programmation en Python ont le plus de succès sur internet? Vous vous demandez quel est son secret ? Y a-t-il une méthodologie préétablie à apprendre et à appliquer ? 

Lors de son discours d’ouverture à l’occasion du Sommet virtuel sur la réussite de l’apprentissage en ligne 2021, s’il n’a pas donné de recette miracle, il a partagé les enseignements qu’il avait tirés du développement de ses cours de programmation. Il a fait part à ses auditeurs des 5 conseils clés pour réussir un cours destiné à 250 000 personnes. 

  

Retour sur les 5 enseignements à tirer de l’expérience du Dr Severance :

1/ Évitez l’apprentissage par coeur  

On ne cesse de le répéter “apprendre par cœur ne permet pas de retenir” ! Si les statistiques nous montrent que l’apprentissage par cœur est la méthode la plus répandue car la plus facile, elle n’est absolument pas la plus efficace. Bien que « la mémorisation » permette aux apprenants de réciter des connaissances apprises mot pour mot, elle ne fonctionne que sur du court terme. Ainsi, elle pourrait s’avérer inutile pour votre apprentissage, si vous ne vous souvenez pas de ce que vous avez appris en début de formation.

Partant de ce constat, si vous voulez que votre cours atteigne efficacement 250 000 personnes, il serait plus judicieux de privilégier l’apprentissage par la pratique. 

Il s’agit de mettre en œuvre des moyens mnémotechniques faisant appel à la « mémoire intelligente ». C’est-à-dire qu’au lieu de leur apprendre un processus tel quel, on leur inculque ces connaissances en les amenant plutôt à réfléchir. D’ailleurs, on a beaucoup tendance à oublier rapidement ce que l’on ne comprend pas, tandis qu’une connaissance que le cerveau a bien comprise, assimilée et appliquée dans un contexte approprié, reste ancrée dans la mémoire plus longtemps, voire à vie.

La bonne rétention des cours devrait être votre première préoccupation en tant que formateur ou organisme de formation. C’est elle qui va permettre à vos apprenants d’acquérir des compétences efficacement, d’évoluer rapidement et de s’épanouir par la suite dans leurs vies professionnelles.

2/ Attention au « sur-enseignement »  !

Un expert, très imprégné de son domaine, pourrait être tenté de partager un condensé de savoirs en peu de temps, se répercutant ainsi sur la bonne compréhension des cours. En effet, les apprenants submergés par un flux important d’informations peuvent se désintéresser du cours et décrocher facilement.

Nous vous recommandons dans ce cas de :

  • Subdiviser le contenu de vos cours en plusieurs modules courts afin de permettre à vos apprenants de comprendre plus facilement les notions
  • Simplifier vos supports en gardant les informations les plus importantes à retenir.
  • Répartir l’enseignement de vos cours sur une durée plus longue pour laisser le temps à vos apprenants d’assimiler les connaissances et les mettre en pratique.  [Cela fait écho à un concept de neuroplasticité affirmant que le cerveau humain nécessite du temps pour se transformer et s’adapter aux changements externes et aux nouvelles connaissances] .

3/ N’enseignez pas comme un professeur d’université (à l’ancienne !)

Nous avons tous cette idée des cours magistraux d’université avec un professeur qui tient un monologue pendant des heures et des étudiants qui s’endorment au fond de l’amphi. Ce stéréotype de l’enseignement supérieur a bercé nos scolarités à travers des générations, heureusement qu’aujourd’hui il est en train de s’estomper petit à petit au profit d’un enseignement plus participatif. 

Pour ce faire, oubliez les longs monologues, prenez le temps de revenir et d’expliquer des notions ou des jargons du domaine enseigné. Faites participer vos apprenants, stimulez les, posez leur des questions, travaillez même votre voix et vos intonations ! Une voix monotone ou inaudible joue énormément dans la transmission des connaissances car elle risque de perdre vite ses auditeurs. 

Votre langage corporel est tout aussi puissant. Les gestes et les mouvements gardent les apprenants attentifs plus longtemps.  Détendez-vous, respirez, souriez, articulez bien et surtout gesticulez ! N’hésitez pas à interagir avec vos apprenants, car plus ils sont passifs moins ils apprennent.

Transformez donc votre cours en un échange agréable et non en un spectacle assommant dont vous êtes le seul acteur !

4/ Consacrez une grande partie du cours à la mise en pratique 

Les cours sur des formations pratiques requièrent des exercices pratiques

D’après l’expérience du Dr Severance, les étudiants qui apprennent plus vite sont ceux qui appliquent concrètement leurs connaissances dans des problèmes de programmation complexes. Dans votre cas, pendant vos cours, consacrez du temps pour les cas pratiques. Mettez à la disposition de vos apprenants tout le matériel et les outils nécessaires pour une mise en pratique réussie.

5/ Rendez vos cours accessibles

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les meilleurs cours en ligne sont ceux qui sont accessibles à tous. Il est indéniable que dans un premier temps, vos cours seront payants pour rentabiliser les moyens déployés dans la création et compenser les coûts de production. Vous devrez toutefois fixer un prix raisonnable.

A terme, si vous voulez que vos cours aient du succès, il faudrait qu’ils soient accessibles tant sur le plan financier que pédagogique. En plus d’avoir un coût raisonnable, vos supports devraient être qualitatifs, dotés d’un contenu simple , varié et percutant (avec un recours aux images et aux vidéos sous-titrées de bonne résolution), et hébergé sur une plateforme adaptée à tous les écrans et les navigateurs.

L’intelligibilité et l’inclusivité sont deux aspects cruciaux pour vos contenus pédagogiques. Saviez-vous que les cours en ligne de programmation du Dr Severance étaient accessibles à des programmeurs aveugles résidant dans des régions défavorisées de l’Inde ? et que ces derniers travaillent actuellement pour les géants de la FAANG (Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google)!

Plus vous allez vous soucier de la qualité de vos cours et de leur accessibilité plus vos cours seront appréciés

Vous l’aurez compris… Pour que vos formations e-learning réussissent auprès d’un grand nombre d’apprenants, misez sur la qualité ! Qui sait, ils pourraient même avoir une résonance mondiale ! Internet a drastiquement facilité l’accès à l’information et aux savoirs. Vos cours pourraient s’étendre à un panel d’apprenants plus vaste et ce succès vous permettrait de devenir une référence dans votre domaine tout comme le Dr Severance…

Guide de lecture Qualiopi avec Nellapp

17 min de lecture

Critère 1 – Les conditions d’information du public sur les prestations proposées, les délais pour y accéder et les ...

Pédagogie

Acceptez-vous nos cookies?

Afin d'analyser le trafic de notre site Web, activer les fonctionnalités liées aux réseaux sociaux, et vous proposer un contenu personnalisé, nous avons besoin que vous acceptiez que les cookies soient placés par votre navigateur. Cela impliquera le traitement de vos informations personnelles, y compris votre adresse IP et votre comportement de navigation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de cookies. Pour modifier vos préférences ou rejeter tous les cookies fonctionnels sauf ceux nécessaires, veuillez cliquer sur «Configurer les préférences».

Analytics